Pôle culturel ( Garenne-Colombes)


Programme : Médiathèque, auditorium, expositions

Prix : Sélectionné awards Archdaily 2014,  Trophée Batiactu 2014

Publication : Corée, mars 2014, A&C  Architecture et Culture

Surface : 2500 m2

Cout travaux : 6 000 000 € HT + mobilier et equipement scénographique

Date  : études :2009-11;  travaux : 2011/2013

hqe : gestion des énergies, gtb, terrasse végétalisée, pas de COV, étude géothermie brise-soleil verre sérigraphié,

Bilan carbone : NC

Bilan thermique : approche BBC

Maitre d’ouvrage : Ville de la Garenne Colombes – 92250 France

Mission : MOP, mobilier, scénographie, EXE

Architecture Le projet de la médiathèque de La Garenne-Colombes devait s’insérer dans un tissu urbain de pavillons et de petits immeubles collectifs, prendre en compte la géométrie de la place de la Liberté, tout en s’imposant comme un équipement public contemporain. Implanté au centre de la parcelle qu’il occupe presque en totalité, le bâtiment qui ne fait que 13, 50 m dans sa plus grande hauteur, est visible de tous côtés. A demi-protégée par les arbres, la façade vitrée au sud, arrondie sur la place et rectiligne sur la rue, est habillée de brise-soleils de différentes longueurs et largeurs, qui l’estompent par un jeu de reflets, d’ombres et de lumière Les autres façades, sur le côté et arrière, donnent une vision architectonique totalement différente: murs de béton sur plusieurs hauteurs, fenêtres en bande, volumes cubiques, jardins intérieurs apportant une respiration aux immeubles d’habitation riverains. Long de 35 m, le hall en double hauteur laisse voir le bâtiment dans toute sa profondeur. Son accès légèrement décentré détermine une circulation fluide. A droite, en vitrine sur la place, les espaces communs, avec à l’arrière une salle d’animations séparée; au fond, éclairée par une lumière zénithale naturelle, une salle d’exposition ouvrant sur un jardin ; à gauche, l’auditorium, avec dissimulé par une façade légèrement courbe de bois qui le fait apparaître comme une sculpture répondant à la courbure de la façade. A l’entresol, les salles multimédia et de travail ont un accès séparé qui les rend indépendantes des horaires de la médiathèque. Ouvrant sur les espaces du rez-de-chaussée et sur des jardins intérieurs, le  premier niveau, réservé à la lecture, est en balcon sur la place de la République. La lumière du sud est tamisée par les pare-soleil et un plafond incliné lui donne une acoustique parfaite. L’espace des enfants, lecture et atelier, est à l’écart du passage. Au deuxième étage se trouvent les bureaux des bibliothécaires avec une terrasse, des ouvertures vers la rue et des vues intérieures sur les salles de lecture.

Environnement : Double flux avec récupérateur de chaleur. Les espaces chauffés séparément selon leur utilisation horaire permettent un gain énergétique. Etude géothermie. Le confort visuel des grands vitrages est complété par des luminaires basse consommation, des brises soleil et des stores pour l’ensoleillement. La couleur complète ce confort en donnant une ambiance générale sereine blanche et calme, avec une acoustique soignée( page blanche et ombres douces). Mise en place de matériaux strictement sans COV (ex : haltopex sols coulés) . Toiture végétalisée