Maison L ( Vanves)


Programme : villa familiale

Surface : 250 m2

Cout travaux : 360 000 € HT

hqe : gestion des énergies, gaz, étanchéité inversée, terrasse végétalisée, pas de COV,… Bilan carbone : Bilan thermique : inertie recherchée et apport des calories au sud

Maitre d’ouvrage : privée

Architecture Insérée dans la maille pavillonnaire limitrophe de Paris, la maison propose des espaces introvertis, traversés de lumières et de cadrages inattendus. Perpendiculaire à une voie étroite, le volume parallélépipédique de 16,50 mètres de long sur 9,10 de large et 7,50 de haut est strié sur la verticale de la maison par trois lames décalées dont les strates se lisent clairement depuis la rue. La première lame ouvre largement sur le jardin. Elle abrite au rez-de-chaussée le séjour sur une double et triple hauteur, en sous-sol une cave et au-dessus les chambres. Les ouvertures cadrées sur la végétation donnent l’impression d’être dans la nature. Des murs de béton banché, des huisseries de bois rouge, un parquet en merbau foncé, des habillages de contreplaqué tout bouleau géométrisent un espace strict peu coloré où seule la lumière diffère. Dans ce volume clos sur trois côtés, elle pénètre partout, frontale ou rasante, directe ou indirecte, par les baies depuis le jardin, par les vitres hautes de l’entrée et de la terrasse arrière, par les fentes le long de la lame centrale, depuis la verrière de la cuisine. Derrière un mur de bouleau courbe pris dans du verre, cette cuisine en triple hauteur éclaire tout l’angle nord de la maison d’un second jour. La deuxième lame, verticale de 0,83 mètre de large, reçoit l’ensemble des circulations et articule les demi-niveaux séparés. Espace fonctionnel, mais aussi espace intérieur par où l’extérieur pénètre, pli central de l’architecture que traverse le regard et qui la fait exister. À l’ouest, en limite de terrain, la troisième lame donne sa double orientation traversante à la maison qu’elle inonde de la lumière du soir. Plus courte et plus basse de 1,13 mètre par rapport aux deux autres, elle abrite une terrasse fermée sur la rue. En demi-sous-sol, se trouvent le parking et un rangement attenant à la cuisine, au-dessus une buanderie et une pièce à usages multiples, bureau, petit salon ou chambre d’amis, et tout en haut, à l’étage des chambres, les salles de bains et un espace de jeu d’où l’on descend par quelques marches sur la terrasse

Environnement Une reflexion sur la notion de confort en mettant en place les inerties lourdes du béton et les matériaux de surface  sol et mur en bois avec une ventilation naturelle traversante rafraichissante. Le bilan de consommation de la maison la rend avec des technologies traditionnelle en équivalent THPE – 70 KWh/M2/an