Médiathèque (Gentilly)


Programme : Médiathèque – expo – auditorium

Lieu : Gentilly (94)

Surface : 3005 m2

Cout travaux : 5,6M€ HT

Date travaux : Construit 2010

Maitre d’ouvrage : Mairie de Gentilly

Architecture :La mediathèque-pont – Hqe et urbanité : Dans ce lieu où la maison Doisneau consacrée à la photographie et le bâtiment des services culturels de la ville forment avec la médiathèque un pole culturel, des évènements informels prennent place, qui permettent de tisser un lien social entre les générations. Un accès unique à la médiathèque lui donne sa lisibilité. La façade en sous face, avec son double mur de verre qui permet d’exposer des photos ou des livres, laisse passer des lumières différentes à travers l’espace transparent qui cadre la Bièvre par un balcon et reste souvent ouvert tardivement. Ce hall d’entrée au rez-de-chaussée abrite l’accueil, la presse et une salle de réunions ou de spectacles. Traitée comme un petit auditorium avec une régie, elle apporte un éclairage nocturne vibrant au passage   >>>>>> La médiathèque de Gentilly s’ouvre tel un livre sur la ville. La géométrie circulaire à l’échelle de la ville du rez-de-chaussée, qui se poursuit par des murs extérieurs et des gradins, fonde cet espace public et génère une qualité contemporaine dans le parcours urbain. Le passage abrité par sa sous face, axe piétonnier qui mène au RER, est un lieu privilégié où les habitants prennent plaisir à s’attarder sous cette enveloppe structurale d’acier et de verre. Une façade a été dessinée sur la rivière Bièvre, aujourd’hui couverte, pour des cheminements futurs Dans ce lieu où la maison Doisneau consacrée à la photographie et le bâtiment des services culturels de la ville forment avec la médiathèque un pole culturel, des évènements informels prennent place, qui permettent de tisser un lien social entre les générations. Un accès unique à la médiathèque lui donne sa lisibilité. La façade en sous face, avec son double mur de verre qui permet d’exposer des photos ou des livres, laisse passer des lumières différentes à travers l’espace transparent qui cadre la Bièvre par un balcon et reste souvent ouvert tardivement. Ce hall d’entrée au rez-de-chaussée abrite l’accueil, la presse et une salle de réunions ou de spectacles. Traitée comme un petit auditorium avec une régie, elle apporte un éclairage nocturne vibrant au passage Au premier niveau, largement éclairée mais protégée du soleil et de la chaleur, les salles de lecture adultes sont divisées en deux espaces parallèles vitrés. L’une surplombe la vallée de la Bièvre, l’autre est aménagé pour la consultation des ouvrages et l’étude dans le calme de la lumière du Nord. Des ouvertures dans le plancher laissent percevoir le passage des piétons. Deux escaliers desservent au second niveau l’espace des livres d’art et les salles de lecture  enfants, où les plus jeunes viennent une fois par semaine entendre un conteur. Séparée par un mur de livres, la section art s’inscrit dans un volume saillant arrondi en bois ajouré de verre. Sa forme d’appel visible d’en bas, l’oblique des panneaux de bois rouge à l’intérieur du bâtiment transparent incitent à gravir les marches rectilignes qui mènent à ce volume intrigant et clos.

Environnement : Maîtrise de l’énergie par une pompe à chaleur et une GTC qui gère aussi la gestion de l’eau, l’entretien et la maintenance. Les espaces ont une acoustique sereine et soignée permettant la lecture dans le calme. Le confort visuel par les grands vitrages est au maximum complété par des luminaires basse consommation et des stores pour l’ensoleillement. Les transparences apportent différentes qualités de lumière à cet espace. Recherche d’utilisation de matériaux strictement sans COV (ex : haltopex sols coulés)